Le Mag

Cure de jouvence dans le Sud-Ouest

landes-thermales-cure

On a parfois encore l’idée de la cure thermale comme une retraite ascétique, avec en tête le cliché de la bonne société anglaise, un peu compassée et indolente, de l’époque victorienne, l’aspect « soin » de la cure prenant le pas sur son aspect « bien-être » et vacances. C’est faire bien peu de cas de tous les plaisirs et de toutes les découvertes qui enrichissent depuis toujours les villes thermales !

Et c’est pourtant tout à fait logique, elles bénéficient d’une configuration géologique particulière qui fait la singularité de leurs eaux aux vertus curatives… mais aussi tout l’intérêt de leurs paysages variés. Et si on dépassait nos préjugés pour s’essayer à une petite cure ? 

Les Landes thermales

Entre la Côte d’Argent à l’ouest, le pays basque au sud et le magnifique massif forestier en son cœur, bordé par les rives vertes de l’Adour, les Landes forment un petit paradis dont toutes les richesses naturelles sont accessibles en un battement de cil. On passe sans y faire attention d’un paysage côtier, où le vent atlantique caresse avec flegme des dunes de sable blond, aux collines verdoyantes de la Chalosse gascogne, avant d’ouvrir grand ses poumons pour se laisser envahir d’odeurs de sève chauffée au soleil à l’abord des grandes étendues de pins, annonciateurs déjà des territoires du Sud.

landes thermales

Sur le plan culturel et historique aussi, les Landes peuvent se flatter d’avoir avec permanence su attirer et retenir les voyageurs, notamment grâce à la pratique de l’hydrothérapie qui s’est perfectionnée pour aboutir au thermalisme que l’on connaît aujourd’hui.
Il y eut d’abord les Romains, grands bâtisseurs de thermes, qui nous ont légué, outre des bains, bon nombre de vestiges grandioses, comme les arènes de Dax, puis les pèlerins chrétiens qui au Moyen-Age établirent, en passant par les Landes, les itinéraires canoniques du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, s’arrêtant le temps de faire leurs ablutions aux fontaines miraculeuses et sources dites « guérisseuses » de la région qui ne sont pas moins de 256 ! 
On empruntera avec délice la voie de Soulac, magnifique itinéraire littoral qui, sans nécessité d’une démarche spirituelle, constitue une excellente promenade de santé !

Dax, ville de tous les itinéraires

La ville fortifiée de Dax, station thermale elle-même et dont le nom latin signifiait déjà « cité d’eau », apparaît comme l’épicentre de toute cette belle et douce activité. Ses étés sont longs et chauds, ses automnes doux et ensoleillés et l’on comprend par conséquent pourquoi elle s’installe régulièrement dans les classements des villes les plus agréables de France ! Ajoutez à ça une architecture à tomber par terre, l’océan à 30 km, sans compter que pour accéder à la Forêt des Landes et ses sentiers pédestres il suffit de traverser l’Adour. Plutôt pratique, non ?

Le long des berges, à proximité des commerces du centre-ville, poussez les portes d’un hôtel mythique bâti dans les années 1930 et dont les murs résonnent encore des tintements du cristal des coupes à champagne qui ponctuaient les éclats de rire des noceurs des Années folles : Le Splendid. Cet hôtel 4 étoiles doté d’un spa innovant (de 1 800 m2 tout de même !) construit sous les voûtes de l’ancien château fort, est situé en face des thermes Jean Nouvel et ses plans ont été dessinés par André Granet… quand on vous dit que l’architecture est à l’honneur à Dax ! 


Il a eu pour hôtes des plumes prestigieuses comme Ernest Hemingway, Jean Cocteau, Sacha Guitry ou encore Joseph Kessel, l’infatigable aventurier, journaliste, romancier, aviateur… De là à l’imaginer rédiger ses papiers sur le coin d’une table de l’hôtel, celle-là même où vous prendrez votre brunch, il n’y a qu’un pas ! Mais peut-être préférez-vous vous accouder à l’un des superbes bars de l’hôtel, dans une ambiance intimiste, pour vous laisser imprégner de l’atmosphère chic et cosy des lieux, un cocktail festif (pourquoi pas un de ces fameux cocktails cubains chers au cœur d’Hemingway ?), ou détox à la main. C’est au choix !

bar le splendid dax

Une parenthèse enchantée

Vous l’aurez compris, dans les Landes, c’est à vous de choisir entre griserie festive et ressourcement nature, à moins que vous ne préfériez concilier les deux, ce qui est toujours possible et peut-être même souhaitable !

N’oubliez pas de consulter l’agenda culturel de la ville de Dax et de l’hôtel Le Splendid parce que, là encore, il y en a pour tous les goûts : entre salons de la photo, salons littéraires (Le salon du livre ‘’Rencontres à Lire’’ se tiendra au Splendid du 27 au 29 avril 2018) ou encore concerts de musique classique ou Jazz au sein même de l’hôtel à l’acoustique impeccable (le 16 juin 2018, André Manoukian y animera une soirée Jazz !) et… les Férias de Dax ou encore le festival Toros y Salsa qui nous rappelle, l’air de rien, la proximité de l’Espagne aux sons endiablés de ses musiques latines.
Et, si toutefois vous ratiez le coche, il resterait largement de quoi faire entre deux soins de la marque Cinq Mondes, que vous soyez plutôt golf, rugby (l’US Dax !) ou tourisme archéologique. 

Alors, pour des vacances de farniente thermal, avouez que vous ne pensiez pouvoir à ce point remplir votre agenda !