Le Mag

La Côte d’Azur avant l’été, c’est encore mieux !

La Côte d’Azur avant l’été, c’est encore mieux !

Avant que le soleil n’atteigne son zénith estival et que les villes, villages et routes ne se remplissent de nombreux visiteurs saisonniers, la Côte d’Azur prend le temps de laisser découvrir ses charmes au printemps. Les températures sont douces et le soleil déjà abondant.

Découverte de centres-villes typiques

A cette période de l’année, pas de foule ni de bousculade. On découvre agréablement les rues et ruelles colorées du Vieux-Nice, du Haut-de-Cagnes (Cagnes-sur-Mer) ou encore du Vieux-Village à Saint-Laurent du Var. A quelques encablures de l’Italie, on découvre Menton. La partie ancienne de la ville est une petite cité construite sur un promontoire rocheux. Un labyrinthe de ruelles médiévales génoises joint le château au quartier du Vieux-Port.

Sur les traces des stars

Au programme sur la Croisette de Cannes, une balade nonchalamment élégante en bord de mer à l’ombre des pins. Attention, le port de lunettes de soleil est fortement recommandé ! Pour vos photos, posez comme une star devant le Palais des festivals ou aux pieds des célèbres palaces cannois (Martinez, Palais Miramar, Hôtel Carlton, etc.). Plus à l’Ouest, la ville mythique de Saint-Tropez dévoile ses charmes entre la Citadelle, le Vieux-Port et la Place des Lices mondialement célèbre pour ses parties de pétanque. Qui sait, vous y croiserez peut-être Vanessa Paradis ou Bruce Willis ? Au bord de la mer, on abandonne chaussures et chaussettes. Sur la «plage abandonnée» (ou presque) les pieds nus se régalent, le soleil est bien présent. En remontant la côte vers l’Est, la Principauté de Monaco ouvre les portes d’un monde inondé de luxe. On peut notamment y visiter le Palais Princier et le Musée Océanographique.

Découvrir la côte à bicyclette

Une piste cyclable, la Littorale relie Antibes à Nice. Que l’on soit accro de la pédale ou cycliste décontracté, c’est un circuit qui convient à tous les niveaux de pratique du vélo. La route avec une vue imprenable sur la Baie des Anges, ne présente presque aucun dénivelé. Elle se déroule avec plaisir et aisance. Avec un peu d’imagination et une grande envie de vacances, on s’imagine très bien les cheveux au vent chantonnant Yves Montand « Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins, à bicyclette… ». Pour se donner des forces, on pourra déguster l’une des spécialités populaires niçoises comme la succulente socca (galette de farine de pois chiches frite à l’huile d’olive) ou encore les petits farcis.

A vous la Côte d'Azur