Le Mag

Passer des vacances à la campagne à Paris

Paris Escapade

Un brin de campagne à Paris, visites champêtres au programme

Paris escapade Campagne

Entre les deux visites incontournables de la capitale où vous ferez le plein de culture et d’histoire,  nous vous conseillons de faire une pause ressourçante pour découvrir un Paris méconnu et qui pourtant mérite de s’y attarder. Partez avec nous à la découverte des endroits verts les plus insolites de la capitale, des lieux inconnus par bon nombre de parisiens. De la traite des brebis au Bois de Vincennes en passant par les incroyables vignobles de Montmartre et les jolies maisons du quartier d’Amérique, on vous emmène vivre un weekend insolite et verdoyant.

Paris cache une ferme au bois de Vincennes

Ferme ParisOn vous voit venir, vous allez nous dire qu’il n’y a rien de vraiment insolite à se balader dans l’un des parcs des plus connus de la capitale, et pourtant, le bois de Vincennes cache un secret bien gardé à découvrir en famille.  

Au-delà des centaines de sentiers balisés et de la réserve ornithologique, le bois abrite également une ferme. D’accès libre le weekend et pendant les vacances, vous pénétrez dans une véritable exploitation agricole à vocation pédagogique. La ferme Georges-Ville qui tient son nom de son créateur, un “ pharmacien-physicien-chimiste ” (tout ça à la fois !) est un vaste champ d’expérience dédié à la pratique de l’agriculture biologique.

On y cultive des betteraves, du tournesol, du lin, etc. Et on y élève des chèvres, des lapins, des oies, des vaches ou encore des cochons.

Mais le plus étonnant et le plus intéressant, en particulier pour les enfants, c’est la possibilité, suivant les saisons, de participer aux travaux de la ferme. De la moisson à la naissance des veaux ou des cochons jusqu’à la fabrication du beurre en passant par la tonte des brebis, il y a de quoi être étonné et dépaysé lors de votre séjour à Paris.

N'hésitez pas à solliciter les éducateurs qui sont aussi là pour répondre à toutes les questions des petits comme des grands.

 

Des vignobles à Paris, qui l’eût cru

Montmartre

Paris abritait au XVIIIe le vignoble le plus vaste d’Ile-de-France, difficile à croire quand on voit l’urbanisation actuelle de la ville. Il n’existe aujourd’hui plus que neuf vignobles qui produisent des vins blancs ou rouges. Vous en trouverez dans le parc de Belleville où 140 pieds, dont la plantation remonte à l’époque carolingienne, y sont désormais bien à l’abri. 700 pieds de pinot noir ont été plantés en 1983 lors de la création du parc Georges Brassens et 350 pieds font revivre la grande épopée des chais dans le parc de Bercy.

Mais, bien-sûr, les vignes les plus insolites sont bien évidemment celles du quartier Montmartre. Chaque année, les vendanges, ouvertes à tous, sont l’occasion d’une grande fête populaire et franchouillarde où l’on a pu récolter jusqu’à 300 litres de vin selon les millésimes ! Ces 1762 pieds de vignes, remontant à l’époque gallo-romaine, donnait autrefois un vin appelé le “ picolo ”. De là au verbe picoler il n’y a qu’une glissade… pardon rasade ! Le vin est vieilli dans les caves mêmes de la mairie et les bouteilles du “ Clos Montmartre  ” (nom du cru d’aujourd’hui) sont vendues, chaque année, aux enchères au profit d’une association, à découvrir en octobre.

Les jardins et les maisons fleuris du quartier de l’Amérique

Prenez la direction de la rue Mouzaïa dans le quartier d’Amérique situé dans le 19ème arrondissement où vous pourrez vous promener parmi des centaines de petits jardins secrets au fond Paris escapadedesquels se nichent de merveilleux pavillons colorés et fleuris. Le quartier a été appelé ainsi car on y trouvait par le passé d’anciennes carrières d'Amérique, d'où on extrayait du gypse et des pierres meulières pour la construction d'immeubles parisiens.

Difficile de vous proposer un itinéraire parmi les quelques 250 villas qui se répartissent dans ce joli labyrinthe fleuri, vous serez sous le charme des petites allées pavées, bordées par des lampadaires très XIXè et des maisonnettes envahies par la glycine, le lilas, les seringas ou les rosiers. Un saut temporel et champêtre où il fait bon s’y promener au printemps ou en été. On y respire les parfums des fleurs le long des voies piétonnes, en écoutant la balade musicale que nous propose les oiseaux nichés dans les haies.

Des visites guidées sont organisées si vous le souhaitez. et si vous décidez de découvrir par vous-même ce quartier, on vous invite à vous arrêter un instant devant la villa Amalia, l’une des plus belles du quartier avec son enfilade de jardinets fleuris. Passez sous la tonnelle de rosiers de la villa Fontenay ou admirez la villa Bellevue, la plus colorée. On vous garantit la surprise au bout de l’allée de la villa Laforgue où en se retournant on ne voit que verdure à perte de vue !

Mais où donc est passé Paris ?

Si vous souhaitez prolonger votre séjour champêtre à Paris, sachez que la ville compte plus de 400 espaces verts - bois, parcs et jardins - ce qui en fait une des capitales les plus boisée d’Europe.