Le Mag

Une touche de modernité dans un écrin de prestige !

Une touche de modernité dans un écrin de prestige !

Au cœur de l’animation parisienne, La Villa Modigliani et Provinces Opéra, hôtel***, sont de véritables havres de paix.

  • Rive gauche, La Villa Modigliani, à l’architecture moderne, bénéficie d’un véritable privilège : un jardin privatif arboré, inattendu en plein Paris, offre à tous ses visiteurs un calme absolu dans le Montparnasse des artistes.
  • Rive droite, à deux pas des Grands Boulevards, Provinces Opéra, ancien pavillon de chasse d’Henri IV est un monument classé : façade classique, grand salon et sa splendide verrière, bar style Art Déco 1925… une invitation à profiter de la vie parisienne !
  • Aux portes de Paris, dans la forêt de Chantilly, Le Château Hôtel**** de Montvillargenne, ancienne propriété de la famille Rothschild, est une authentique demeure historique au sein d’un parc arboré de 6 hectares. Modernisé et rehaussé par les œuvres d’artistes contemporains, c’est un environnement idéal pour une escapade détente ou romantique…

Nous avons rencontré Béatrice Guivarch, architecte-décoratrice pour en savoir plus sur la  décoration récemment repensée.

  • Le Mag : La nouvelle décoration apporte résolument une note de modernité… Quel était le challenge à relever ?

Béatrice Guivarch : Chaque projet est une entité propre en lien avec son environnement et son architecture. Ce sont des bâtiments prestigieux dont il faut respecter l’histoire mais il était essentiel que nos clients retrouvent le confort des établissements Vacances Bleues. Par exemple, la mise en place de couettes douillettes, de jolis chemins de lits et de coussins assortis, a répondu à cette double exigence.

  • Le Mag : Avez-vous des matières et couleurs de prédilection ?

Béatrice Guivarch : Chaque cas est particulier. Nous ne sommes absolument pas dépendant d’une charte donc nous choisissons la décoration en fonction de l’ambiance de chacun des établissements, tout en prenant soin de rester dans l’air du temps. Les matières et les couleurs doivent être en adéquation avec l’esprit du lieu. Je n’appréhende pas la décoration de la même façon à la montagne ou à la mer. A la montagne, par exemple, nous misons sur des matières et aspects laine, des coloris chauds et une ambiance cocooning. Pour le bord de mer, ce sont les aspects lin et coton qui sont privilégiés, des tonalités fraiches et lumineuses. Mais pour La Villa Modigliani et Provinces Opéra, nous sommes dans un univers typiquement urbain.

  • Le Mag : Justement, quels éléments avez-vous privilégiés en revisitant ces établissements ?

Béatrice Guivarch : Avec Provinces Opéra nous avons joué sur une ambiance tamisée en combinant les jeux de matières et de brillances. Notre choix s’est porté sur des couleurs chaudes et un éclairage très doux en résonance avec l’esprit cosy du lieu et de son bar au style Art Déco. Dans les chambres, l’assemblage de tissus mats et brillants avec des découpes au laser apporte un aspect métal. Aux murs, vous trouverez une composition de photos en noir et blanc de détails emblématiques de Paris. Les parties communes et le restaurant se veulent plus toniques avec une déclinaison de motifs de roses. Et enfin, sous la verrière du grand salon, de profonds canapés invitent à la détente.

La Villa Modigliani et sa façade immaculée s’impose comme un havre de paix en plein cœur de Montparnasse. Les couettes blanches renforcent la luminosité naturelle des chambres tournées vers le jardin et la cour intérieure. Les coussins de couleur bronze rappellent les rideaux. Les chemins de lits rouges brodés apportent quant à eux un joli coup de peps ! Nous jouons le contrepoint avec l’environnement tumultueux de la ville pour offrir une note de modernité chaleureuse et confortable.

  • Le Mag : Avez-vous réservé des surprises à notre clientèle ?

Béatrice Guivarch : Nous cherchons toujours à les étonner ! Mais que ce soit par petites touches ou lors de rénovations plus importantes, nous mettons un point d’honneur à apporter une attention particulière au confort, à l’esthétisme et à l’innovation.

  •  Le Mag : Il semblerait que vous ayez adopté un esprit très ludique pour le  Château de Montvillargenne ?

Béatrice Guivarch : En effet, les chambres situées dans l’extension moderne du château près de l’espace forme sont « différentes ». Elles allient confort et style contemporain. Nous les avons souhaitées ludiques et confortables, chamboulant un peu les codes classiques de l’hôtellerie avec des cheminements lumineux au plafond et d’autres accessoires très « nouvelles technologies ». Le Château renferme également bon nombre de surprises avec les chambres à thèmes : la chambre Egyptienne, la chambre de la Mariée, la chambre La Marylin ou encore les chambres Japonaises et Africaines… Il y en a pour tous les goûts !

Nos établissements parisiens