Le Mag

Découvrez les palaces à Menton

Découvrez les palaces à Menton

Explorez les anciens Palaces de Menton

les palaces de menton

Avec une vingtaine de palaces Belle Epoque, Menton est la capitale européenne des anciens palaces ! Un patrimoine à découvrir absolument, même lors d’un court séjour en Méditerranée.

Menton détient un remarquable patrimoine hôtelier Belle Époque, dont l’édification est liée à l’apparition du tourisme et la présence des “hivernants” - cette aristocratie du monde entier qui venait passer plusieurs mois à Menton à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle pour profiter de la clémence du climat. 

"Cette ville pittoresque s’élève en amphithéâtre sur un golfe coupé en deux baies par un promontoire, abrité des vents par un écran de hautes montagnes, et jouit d’un ensoleillement exceptionnel, particulièrement doux en hiver”, décrit Bernard Toulier, conservateur général honoraire du patrimoine, en préface de l’ouvrage Menton, une ville de Palaces. Pour compléter ce cadre idyllique, une végétation luxuriante et en partie exotique participe à la qualité du paysage grâce à la plantation d’oliviers, d’orangers et surtout de citronniers, devenus la spécialité de l’agriculture locale.

Menton détient un remarquable patrimoine hôtelier Belle Époque, dont l’édification est liée à l’apparition du tourisme et la présence des “hivernants”

Aujourd’hui, ce patrimoine est valorisé par le Cercle des palaces retrouvés, une association créée en 2016 pour fédérer les Syndicats de copropriétaires des anciens Palaces de Menton. L’association a répertorié dix-sept résidences d’habitation et quatre hôtels encore en activité répondant aux critères de Palace. Afin d’identifier ces anciens Palaces, l’association a réalisé une signalétique patrimoniale, placée aux entrées des résidences, qui retrace brièvement l’histoire du bâti accompagnée de photos d’archives. Cette signalétique permet ainsi un parcours thématique dans la ville : « les Palaces Belle Epoque ». Le Cercle des palaces retrouvés a également publié un ouvrage, Menton, une ville de Palaces. Les palais d’hiver de l’aristocratie internationale 1860-1914, pour mettre en valeur ce patrimoine à travers des textes et des photos.  

Partons à la découverte de quelques-uns de ces fleurons du patrimoine hôtelier Belle Epoque, dont la plupart sont devenus des immeubles de logement.

palaces menton

L'hôtel Riviera, le plus majestueux

Avec ses 250 chambres réparties sur 10 étages, l’hôtel Riviera est le plus majestueux et le plus monumental. Construit en 1898 par Abel Glena, l’un des principaux architectes mentonnais de la Belle Epoque, l’hôtel a accueilli de nombreux aristocrates venus du monde entier. Décorée par l’entreprise familiale Cerruti Maori, sa façade se compose de céramiques bleues, de balustrades, de hautes tours, de loggias et d’armoiries représentant les principaux pays des clients de l’hôtel.

Le Grand Hôtel d’Orient, le plus atypique 

Situé au coeur de la ville, le Grand Hôtel d’Orient est l’un des plus anciens et des plus atypiques des Palaces de Menton. Construit en 1874 dans un style Art Nouveau, il est transformé au début du XXe siècle pour accueillir une clientèle fortunée qui y séjourne plusieurs mois. Un lord anglais faisait même venir son papier-peint pour que la famille ne soit pas dépaysée ! L’hôtel prendra son aspect oriental en 1920.

L'Impérial, le plus moderne

L'Impérial est le plus moderne des Palaces. Construit en 1913 par l’architecte danois Hans-Georg Tersling, l’un des grands architectes de Menton et de la Côte-d’Azur, il bénéficie d’un équipement moderne avec ascenseurs, salles de bain pourvues d’une baignoire, chaudière en sous-sol et téléphones. L’hôtel dispose d’un salon de musique et d’un parc d’un hectare. Pendant la première Guerre Mondiale, il fera office d’hôpital militaire, avant d’accueillir les premiers cabinets de radiologie de Marie Curie.

Le Winter Palace, le plus solide

Bâti en 1901 par Albert Tournaire, le Winter Palace est un immeuble parasismique dont la technique de construction a été inspirée par Gustave Eiffel. Moderne et luxueux, il compte 232 chambres et une salle de restaurant pouvant accueillir jusqu’à 400 couverts. Sa façade exposée plein sud offre une vue imprenable sur la Méditerranée. Ses deux clochetons en tuiles vernissées jaunes lui donnent un aspect caractéristique. L’hôtel a reçu le label “Patrimoine du 20e siècle”.  

Le Royal Westminster, les pieds dans l’eau 

royal westminster menton

Situé sur la partie historique de la Promenade, l’hôtel a été construit en 1870. Ainsi que le présente la plaque signalétique réalisée par le Cercle des palaces retrouvés, “le Westminster se présente initialement comme un simple corps à l’architecture néo-classique, avec des bandeaux, corniches, encadrements de baies moulurés et multiples frontons. Vers 1895, le Westminster fusionne avec l’annexe du Royal, et les deux noms sont ainsi accolés.” La composition de l’hôtel est peu à peu agrandie et embellie. Elle se caractérise par un grand étage noble à l’italienne avec baies cintrées et colonnes engagées à chapiteaux ioniques, surmonté d’un attique. Aujourd’hui, le Royal Westminster est resté un très bel hôtel 3 étoiles proposant 92 chambres réparties sur 6 étages. Sa façade a été entièrement rénovée. Le jardin côté bord de mer est un véritable écrin pour l’établissement. On y retrouve tous les végétaux synonymes d’exotisme et de dépaysement.

Le Balmoral, à deux pas de la vieille ville

balmoral menton

Édifié en 1859, le Balmoral se présente d’abord comme un bâtiment simple et élégant. En 1923, l’architecte niçois Félix Vérola crée un attique avec loggia à colonnes doriques surmontées d’un fronton à tympan sculpté. Quelques années plus tard, en 1929, l’architecte Henri Cerruti Maori modifie l’aile du restaurant en créant une loggia avec arcades. Toujours en activité, cet hôtel de 69 chambres, situé à deux pas de la vieille ville et où Sarah Bernhardt aimait séjourner, n’a rien perdu de sa superbe.   

Si vous rêvez d’une vie de palace, séjournez dans l’un des nombreux palaces de Menton transformés en hôtel, où vous serez imprégné par le style Belle Époque et l’atmosphère qui y régnait.