Le Mag

Le foil : quand la glisse s’envole

Le foil : quand la glisse s’envole

Décliné sur tous les sports nautiques, le foil connaît un engouement croissant. Nouvelles sensations, nouveaux spots : l’engin est plus que prometteur. Plutôt que de plonger dans le sujet, survolons-le !

Le foil : qu’est-ce que c’est ?

Le foil est composé d’un mât (entre 75 et 105 cm) et d’un stabilisateur sous l’eau : c’est cet aileron qui permet de garder le contrôle. Pour dire les choses simplement : la partie submergée ressemble à un petit avion, et c’est lui qui vous pousse hors de l’eau. Le foil a conquis tous les sports nautiques : kite, wind, SUP (Stand Up Paddle) wake et surf : tout le monde a droit à son aileron. Les pro riders l’ont adopté (Mark Zuckerberg aussi) : pourquoi pas vous ? Les bonnes raisons pour vous y mettre ne manquent pas !

Le vent est votre allié pour glisser au-dessus des flots.

 

Nouvelles sensations, nouvelles possibilités

Volez au-dessus de l’eau : avec le foil, vous n’êtes plus sur l’eau, mais au-dessus. La réduction de la friction engendre plus de vitesse et cette sensation grisante de voler en silence au-dessus des flots : vous allez adorer ! Voici une vidéo d’une des figures de proue du surf foil, Kai Kenny, impressionnant d'aisance et de fluidité : https://bit.ly/3xMHIXt.
 

Glissez où il n’y a personne : tout amateur de glisse le sait : l’été, il y a du monde à l’eau. Même quand les vagues sont au rendez-vous, ce n’est pas toujours simple d’en prendre une. Le foil résout ce problème : vous pourrez cibler les vagues que personne d’autre ne peut prendre.  Pourquoi ? Grâce à la vitesse que permet l’engin, vous pouvez choisir les vagues qui ne déferlent pas, de simples ondes… 
Même si vous choisissez un spot fréquenté par des surfeurs « classiques », vous vous placerez avant ou après eux : pas de concurrence, à vous la liberté !

Avec le foil, fuyez la foule ! Source : surf-prevention.com

 

Enchaînez les vagues sans vous arrêter : avec un foil sous votre planche, vous pouvez prendre une vague, faire demi-tour, pomper (pousser sur les cuisses), puis prendre celle qui suit. À la fin d’une vague, vous pouvez aussi aller chercher celle de devant. Quelqu’un avec un bon niveau peut ainsi enchaîner quatre vagues d’affilée, tout en restant debout. Avouez que ça fait envie !

Une bonne dose d’équilibre pour faire décoller vos sensations !

 

Pour qui ?

Nous aurions aimé vous dire : pour tout le monde, c’est très simple ! Mais en fait, il faut déjà un bon niveau dans votre sport sans foil. Par exemple, avant de tenter le surf foil, il faut savoir lire une vague et bien maîtriser les manœuvres de base du surf (prise de vitesse, carves et cut-back). Vous passerez certainement par la case débutant, pendant quelques heures ou quelques jours : le foil demande une certaine adaptation, mais heureusement, votre plaisir sera à la hauteur de l’effort !

Comme la glisse s’effectue à presque un mètre au-dessus de l’eau, les chutes peuvent être violentes. Le port d’un casque et d’un gilet de flottaison est donc recommandé. Pour ceux qui seraient rebutés par tous ces prérequis, rassurez-vous : il y a une manière plus accessible d’aborder le foil…

 

E-Foil : on n’arrête pas le progrès !

Vous souhaitez goûter aux joies de la glisse au-dessus de l’eau, mais sans effort ? Alors l’e-foil est fait pour vous ! Son moteur électrique vous propulse entre 8 et 30km/h. Il vous faudra seulement 5 minutes pour exécuter votre premier vol d’apprentissage, à genoux sur la planche. Silencieux et non polluant, vous pourrez l’utiliser à la mer, sur des lacs ou des rivières. 15 kilos, 1h30 d’autonomie : au revoir les jets-ski ?

E-foil sur un lac

 

Le foil : bientôt chez Vacances Bleues ?

Bipin Beedassy, le Responsable Évènements et Loisirs au Plein Sud de Hyères nous l’a confirmé : vous pourrez bientôt tester le foil dans le lagon du Plein Sud !