Le Mag

Préserver le patrimoine grâce au tourisme

vacances et patrimoine

Comment le tourisme contribue-t-il à sauver notre patrimoine ?

Préserver notre patrimoine est essentiel si on veut conserver notre histoire, notre culture et les monuments historiques ne manquent pas dans notre vieux pays. De nombreuses initiatives ont vu le jour pour sauvegarder notre patrimoine, que ce soit à l’échelle nationale ou locale, c’est ce que nous allons découvrir. 

Le tourisme aussi joue un rôle important dans cette préservation et à différents niveaux, qu’il s’agisse de l‘impact des visiteurs ou des acteurs du tourisme. Sur ce dernier point, nous avons interrogé Béatrice Guivarc’h, Architecte chez Vacances Bleues, pour qu'elle nous explique comment elle conserve et embellit des lieux d'exception pour des séjours en France. Avant cela, revenons sur les initiatives en matière de préservation de notre patrimoine. 

Notre patrimoine en péril, une véritable prise de conscience

La France compte plus de 2000 bâtiments historiques menacés, nécessitant des travaux de restauration en urgence. Stéphane Bern, missionné par le gouvernement, a lancé le loto du patrimoine pour mobiliser les français et faire appel à leur générosité. Vrai succès populaire, cette mobilisation montre combien les français sont attachés à leur patrimoine. Autre exemple, le succès chaque année des journées du patrimoine avec plus de 12 millions de visiteurs par an. Quant à l’élan de générosité inédit pour la reconstruction de Notre-Dame-de-Paris, il traduit une fois de plus l'attachement à notre patrimoine.

proteger le patrimoine en peril

D'autres initiatives originales ont vu le jour, comme les sites de financement participatif,  “le crowdfunding”, et ont rencontré aussi un vif succès. C’est le cas notamment du château de La Mothe-Chandeniers dans la Vienne, ravagé par un incendie en 1932 et abandonné depuis à la végétation. Selon l’association Adopte un château, plus des 600 châteaux sont menacés en France sur les 30 000 recensés. C’est aussi sans compter sur les nombreux bénévoles qui s'investissent dans des projets de réhabilitation sur leurs communes et y consacrent une grande partie de leur temps, et mêmes leurs vacances pour certains d’entre eux. 

Le tourisme joue un rôle de conservation de notre patrimoine

Le tourisme aussi contribue à préserver notre patrimoine sous différentes formes, à commencer par l'attractivité des touristes français ou étrangers pour notre patrimoine. On aime visiter les églises, les cathédrales, les châteaux, les ponts, les charmants villages... Les recettes des visites payantes permettent de financer une partie des travaux et c’est le cas notamment pour les propriétaires privés de châteaux par exemple, qui pullulent d’idées pour maximiser leurs recettes.

Les acteurs du tourisme sont aussi un des moteurs de sauvegarde de notre patrimoine par la réhabilitation par exemple d’anciens palaces en hôtels, et c’est ce que nous allons découvrir avec Béatrice, Architecte chez Vacances Bleues.

Béatrice, pouvez-vous nous parler des sites Vacances Bleues qui ont une valeur historique ?

Vacances Bleues est une entreprise créée il y a une cinquantaine d'années. A l'origine, la vocation sociale a engendré une activité liée aux caisses de retraites et à la gestion de leur patrimoine immobilier. A l'époque, le capital foncier des caisses de retraites était constitué de magnifiques immeubles, voir d'anciens palaces, idéalement placés. 

A l'heure actuelle, nous détenons toujours le Royal sur la promenade des Anglais à Nice, et exploitons le Royal Westminster et le Balmoral, tous deux sur la promenade du Soleil à Menton. Ces lieux d'exception sont d'anciens palaces, fleurons de l'architecture du siècle dernier. La Villa Régina, située dans la ville d'hiver d'Arcachon, est elle aussi un symbole de la ville et de son architecture caractéristique. A Paris, l'hôtel Provinces Opéra fait lui aussi écho à l'architecture parisienne. Il cache en son sein un magnifique bar Art Nouveau dans lequel ont été tournés des films comme "la Banquière" avec Romy Schneider.

On peut encore citer la Villa Caroline sur la plage Benoît à La Baule. Autant de lieux uniques de par leur architecture qui leur donne un supplément d’âme.

Enfin, une des dernières ouvertures de Vacances Bleues et sa plus grande fierté, il s'agit du Splendid à Dax, qui porte merveilleusement son nom en tant que chef d'oeuvre Art Déco, en partie classé aux Monuments Historiques.

hotel province opera - paris

Le bar Art Nouveau de l'hôtel Provinces Opéra à Paris

hotel royal - nice

La façade de l'hôtel Royal sur la Promenade à Nice

hotel villa caroline - la baule

La Villa Caroline, sur la plage Saint-Benoît à La Baule

villa regina - arcachon

La Villa Régina, dans la ville d'hiver d'Arcachon

Comment le groupe Vacances Bleues s’est-il attaché à conserver et à revaloriser ces bâtiments ? 

Vacances Bleues, dans sa politique de rénovation, est très attaché à l'histoire, aux racines et caractéristiques de chacun des établissements. Nous ne sommes pas "chartés" au niveau des aménagements et décorations, comme peuvent l'être d'autres chaînes hôtelières. Cela nous laisse plus de liberté afin de coller au mieux à chaque site et à son environnement.

Quelles sont les principales difficultés pour transformer un monument historique en hôtel tout en conservant son âme ?

Cela engendre bien sûr des contraintes, notamment lorsque l'établissement est classé, comme le Splendid de Dax. Nous travaillons alors avec les Architectes de Bâtiments de France et des Monuments Historiques, ce qui est très riche d'enseignements.

Avez-vous l’impression que les clients qui viennent dans vos hôtels les ont choisis pour l’histoire et la beauté préservée des lieux ?

Tous ces efforts contribuent à mon sens à faire en sorte que se dégage un "esprit du lieu" propre à chacun de nos hôtels, qui reflète son histoire. Nous sommes chez Vacances Bleues fiers de notre patrimoine et souhaitons, dans le cadre de nos rénovations, cultiver le caractère unique et remarquable de chaque lieu.