Allons tout de suite à l'essentiel, et passons le menu de navigation !
comment-composter-2000.jpg
Suivez la tendance

Comment et pourquoi composter ?

Le 1er janvier 2024, le tri généralisé sera obligatoire. Les biodéchets (les déchets non dangereux biodégradables) devront donc être compostés. Au-delà de la contrainte légale, il s’agit d’une histoire vieille comme la terre elle-même. Une histoire où les micro-organismes, les vers de terre et le temps travaillent ensemble pour métamorphoser les déchets en une ressource précieuse. Mais comment bien composter ? Quels sont les avantages ? Découvrons ensemble les secrets de cette alchimie naturelle.

Le compost sera bientôt obligatoire

Conformément à la loi de 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire, l’obligation de trier les déchets alimentaires entrera en vigueur le 1er janvier 2024.  Certaines communes ont déjà mis en place des dispositifs de compostage : collecteurs individuels remis gratuitement, conteneurs collectifs : il est temps de se préparer !

comment composter

Les avantages du compostage

Le premier avantage est que le compost permet de bien réduire la quantité de déchets envoyés en décharge. C'est donc un moyen efficace de réduire les émissions de gaz à effet de serre. En effet, les déchets organiques en décomposition produisent moins de méthane que s'ils étaient enfouis.
La directrice de l'association Zero Waste France, Juliette Franquet, précise : "on parle de 5 millions de tonnes par an de déchets, qui finissent aujourd'hui brûlés ou en décharge avec des pollutions extrêmes. Ce sont ces déchets-là, qui représentent 30% de notre poubelle noire ou marron, qu'il faut aller récupérer et valoriser."
Autre bienfait : le compostage produit des nutriments pour le sol, favorisant la croissance des plantes. Enfin, le compostage réduit les coûts de gestion des déchets municipaux. Que du bon !

comment composter

Que mettre dans son compost ?

Les restes de repas (sauf la viande, le poisson et les produits laitiers) ;
Les épluchures de fruits et légumes ;
Les coquilles d’œufs broyées ;
Le marc de café ou les sachets de thé ;
Les feuilles mortes, les branches broyées, les copeaux de bois ;
L’herbe coupée (en petite quantité et bien mélangée).

plante jasmin

 Quels déchet ne pas mettre dans le composteur ?

Bois de menuiserie, Gros bois
Charbon de barbecue, charbon de bois
Feuilles vernissées (lierre, laurier…)
Liserons et plantes rampantes
Litières de chat et de chien
Plantes et végétaux traités
Poussière d’aspirateur
Résineux (thuyas, cupressus, aiguilles de pin…)
Pierres, terre et sable

Les astuces : comment bien composter ?

Grâce au compost, les déchets organiques peuvent retourner à la terre tout en fertilisant votre sol. Voici quelques astuces pour composter comme un(e) pro.
1 - Choisissez le bon emplacement : placez votre composteur dans un endroit accessible, à l'ombre, et à l'abri des fortes pluies pour maintenir un équilibre optimal d'humidité et de chaleur.
2 - L'aération : remuez régulièrement le contenu du composteur pour favoriser l'aération et la décomposition rapide. Un compost bien aéré ne dégage pas de mauvaises odeurs.
Gardez un œil sur l'humidité : assurez-vous que le compost reste humide, mais pas détrempé. Si nécessaire, arrosez légèrement pour maintenir le bon équilibre.
3 - L’équilibre : pour qu’il y ait une bonne aération et une transformation rapide des déchets en compost, maintenez un bon équilibre entre les matières vertes (humides et riches en azote) et les matières brunes (sèches et riches en carbone).
4 - Patience et récompense : d’ici quelques mois à un an, vous récolterez un compost riche et fertile à utiliser dans votre jardin ou dans vos pots de plantes.
Vous souhaitez aller plus loin ? Consultez "Comment réussir son compost ?" sur le site de l'ADEME (Agence de la Transition Écologique).

Comment fertiliser son jardin avec du compost ?

1 - Choisissez le bon moment : de préférence au printemps ou à l'automne, lorsque les plantes sont en phase de croissance active.
2 - Préparez votre sol : désherbez soigneusement et ameublissez la terre pour permettre une meilleure incorporation du compost.
3 - Étalez le compost : répartissez uniformément une couche de compost d'environ 5 à 10 centimètres d'épaisseur sur la surface du sol. Évitez de l'entasser autour des tiges des plantes.
4 - Incorporez le compost : à l'aide d'une bêche ou d'une fourche, mélangez le dans le sol sur une profondeur de 15 à 20 centimètres. Assurez-vous que le compost est bien mélangé avec le sol natif.
5 - Arrosez : après l'incorporation du compost, arrosez généreusement pour favoriser la diffusion des nutriments dans le sol.
6 - Mulchez : ajoutez une couche de paillis organique, comme de la paille ou des copeaux de bois, pour conserver l'humidité du sol et protéger les racines des plantes.
7 - Évitez la sur-fertilisation : utilisez le compost avec modération pour éviter un excès de nutriments. Une fois que le compost est bien incorporé, il continuera à nourrir votre jardin pendant de nombreuses saisons.

Vous êtes en appartement ? Vérifiez : il y a probablement un composteur public près de chez vous. 

Le compost, comment ça marche ?

Une fois dans le composteur, les déchets organiques subissent une série de transformations naturelles, qui petit à petit, les transforment en matière organique stabilisée et fertile.
Pour arriver à ce résultat, les bactéries, les champignons et les autres micro-organismes travaillent en symbiose pour décomposer les déchets organiques en éléments plus simples. Leur activité crée de la chaleur, et après plusieurs mois, leur travail porte ses fruits.

Le compost chez Vacances Bleues

De manière générale, le groupe œuvre pour réduire l’impact de ses activités et tend vers un tourisme régénératif. Côté composteurs, le club les Horizons du Lac en propose un pour les vacanciers en locatif. Il y en a un à la résidence Domaine de Château Laval, à Jonzac  et au club les Alpes d’Azur, en collaboration avec la communauté de communes. 
Le tri sélectif est en place dans tous nos lieux et nos actions s’inscrivent dans  une amélioration de la durabilité. 
Finalement, le compost est bien plus qu'une simple méthode de gestion des déchets organiques. C'est un processus écologique qui transforme nos restes en une précieuse ressource pour nos sols. Cette bonne gestion de nos ressources naturelles contribue à la préservation de notre belle planète. Vive le compost !

 

pourquoi composter
Le compost au club Les Horizons du Lac
le-mag-vacances-bleues.jpg

Le Mag : tant d'histoires à raconter

Avec Le Mag, Vacances Bleues n’a pour vous plus de secrets. Vacances Bleues vous dit des mots bleus, des mots qu’on dit avec le cœur.
Des articles, des rencontres, des témoignages, des tops, des idées de découverte, des tendances, des actualités, des souvenirs...

Bonne lecture.